mardi 25 avril 2017

TRAVAUX du JARDIN en MAI

Préparation et entretien du sol : Épandre sur tout le potager et au pied des arbres fruitiers (qui seront désherbés et binés) la cendre de cheminée que vous avez gardé (en ayant pris soin de la conserver  en bac bien fermé, afin qu’elle conserve ses propriétés). Elle est riche en potasse, et donc bonne pour les fruits.
Légumes : Semis en pleine terre : Amarante, betterave, cardon, chicorée à endives, carotte, chou d’hiver, haricots, pois ridé, radis, salade. Semer du maïs doux.
Repiquage et plantation en pleine terre :    Planter des artichauts également  aubergine, concombre, cornichon, courge, courgette, melon, poivron, piment et tomate. Repiquer choux et salades, céleri-branche et rave.
Plantes aromatiques : semis en pleine terre : aneth, anis vert, bourrache, cerfeuil, ciboule et ciboulette, coriandre, cumin, oseille, persil, sarriette annuelle.
Petits fruits : Épandre de l’engrais au pied de vos arbustes à petits fruits, planter des pieds de myosotis au pied du framboisier.
Arbres fruitiers : Arroser régulièrement les sujets mis en place les mois précédents.
Arbres et arbustes d’ornement : Tailler les arbustes à floraison printanière dès que plus de la moitié des fleurs sont fanées, tailler fortement le forsythia après sa floraison, il sera plus vigoureux l’année suivante. Supprimer à la base les gourmands des rosiers qui démarrent depuis le porte-greffe.
Plantes bulbeuses : Planter les bégonias, les dahlias, les cannas. Arracher les bulbes à floraison printanière dont le feuillage a complètement fané, sauf narcisses et muscaris. Nettoyer les massifs d’iris.
Fleurs annuelles : Semer en place toutes les espèces rustiques, alysse, cosmos, muflier, nigelle, œillet d’inde, pois de senteur, souci. Semer à exposition chaude,  les espèces sensibles au froid comme la capucine, l’ipomée.
Défense du jardin : Mettre en place les pièges jaunes à aleurodes au potager, en particulier sur les choux. Accrocher des pièges à phéromones dans vos pommiers pour limiter les attaques du carpocapse. Continuer la pulvérisation de l’extrait de pépin de pamplemousse sur le tronc et branches des pêchers (éviter  les bourgeons et les fleurs) en prévention de la cloque du pêcher, suspendre des coques d'oeufs avant la sortie du feuillage 
-
Recherche personnalisée
-

Merci de votre visite

à bientôt